perou-lac-titicaca-puno-marine-militaire

La rédaction

La Rédaction s’efforce de mettre en place, non pas le meilleur blog voyage gratuit, loin de là, mais un site qui met l’accent sur l’aspect littéraire et photographique, en plus des informations traditionnelles d’un guide de tourisme.

Hercule, le BIG Boss

hercule-vojagado
Grand et ténébreux, Hercule observe le monde de son regard perçant.

Exigeant et un brin cabot, le rédacteur en chef de Vojagado.fr est connu pour sa faconde, son mordant, son flair et surtout son étonnante facilité à déterrer des sujets de tout poil.

Sa pire galère de voyageur :
« La fois où j’ai perdu mon maillot de bain à la piscine municipale de Rio de Janeiro !»

Son meilleur souvenir de voyageur :
« J’ai assisté à une fouille sur un site archéologique… Au moment où l’on a extrait du sol ces énormes os de dinosaure, j’ai failli perdre conscience. »

Sa citation préférée :

Wouaf Wouaf (Rintintin)

Romain, le photographe itinérant

Romain est le co-fondateur du guide voyage Vojagado.fr

Quel appareil compact choisir ?Vivre à travers l’objectif d’un appareil photo ce n’est pas vivre les choses intensément clament les grincheux, mais Romain s’en moque et arpente le monde passionnément, son boîtier toujours à portée de main ainsi que son carnet dans lequel il note les recettes qu’il tente de reproduire pour assouvir son autre passion, la cuisine.

Sa pire galère de voyageur :

« Tel Aviv, été 2004. Tous les bagages ont été récupérés sur le tourniquet par les autres passagers, sauf mon sac à dos ! J’apprends alors que, faute de place dans l’avion, il arrivera par le prochain vol… 10 heures plus tard ! Problème : je suis censé partir pour Jérusalem sans trop savoir encore où je vais loger, et sans adresse précise le personnel refuse catégoriquement de m’envoyer le sac à dos à son arrivée. Je suis donc obligé de quitter la zone de réception des bagages, de passer la douane et d’attendre le prochain vol pour venir récupérer mon sac par la suite. Longue attente, vous l’imaginez, d’autant qu’une panne de climatisation privait l’aéroport d’une fraicheur bienvenue en plein mois d’août dans cette région du monde. Après des heures à tourner en rond l’avion qui transporte mon sac arrive enfin, mais voilà que je ne peux plus passer le contrôle, pour la simple et bonne raison que les militaires armés qui gardent les accès ne me laissent pas m’approcher, ni même m’expliquer, me repoussant sans ménagements. Je me retrouve seul au milieu de cette galère, paumé sans savoir quoi faire, quelques heures de plus dans la moiteur du hall bondé. Le comptoir Air France est curieusement fermé et les membres du personnel de l’aéroport que je croise m’envoient tous balader sans que j’arrive à me faire comprendre. Je m’étais rarement senti aussi impuissant et frustré en commençant un voyage, coincé sans pouvoir commencer mon aventure et confronté d’entrée de jeu à la rudesse des militaires israéliens. Plus de 16 heures après mon arrivée, découragé, je tente ma chance en anglais auprès d’un type du personnel qui passait par là et qui me dit avec un grand sourire « ha vous êtes français ! suivez moi ! « . Quel soulagement ! En 2 minutes l’affaire était réglée, le sac récupéré et je pouvais enfin sortir de ce foutu aéroport.

PS : au retour, toujours dans cet aéroport, j’ai eu droit à une fouille totale dans un bureau, avec le sac vidé à terre et interrogatoire musclé, j’ai même failli louper mon avion dont j’étais le dernier passager attendu avant la fermeture des portes. »

Son meilleur souvenir de voyageur :

« De bons souvenirs il y en a tant et tant qu’il est difficile d’en choisir un que je qualifierais de « meilleur souvenir ». Pour autant je suppose que cette nuit à arpenter les rues de Bangkok lors de mon premier voyage sur place en 2000 fait parti de ces souvenirs qui changent notre perception du monde. Après un voyage long et fatiguant en compagnie de deux amis qui m’accompagnent pour cette aventure qui allait durer 2 mois, je les laisse à l’hôtel pour suivre une jeune française rencontrée un peu plus tôt à l’aéroport, voyageant seule et aussi paumée que moi dans cette mégalopole surpeuplée. Exténués, rapidement alcoolisés, et attirés comme des moustiques par les néons colorés et les sonos bruyantes qui se concurrencent les unes les autres dans les quartiers touristiques, nous avons découvert l’intense animation de cette cité merveilleusement bordélique qui deviendrait au fil du temps l’une de mes villes préférées. Pour ma première fois en Asie, j’avais découvert un univers qui me dépassait et dont je ne comprenais pas encore les codes. Ce fût l’un de ces moments magiques en voyage où l’espace de quelques heures nous sommes heureux de perdre nos repères. En un mot, de se sentir parfaitement « étranger ». »

Sa citation préférée :

Là où il y a l’envie de voyager il y a toujours un chemin  (Philippe Dufloux)

Son blog voyage favori :

« Le blog de cette jeune maman qui distille ses précieux conseils pour photographes voyageurs est un bijou de bonnes astuces et recèle d’images superbes dont je suis parfois jaloux ! ^^ »

Jérôme, le webmaster voyageur

Jérôme est le co-créateur de Vojagado.fr

jerome-bouquet-funWeb développeur et formateur informatique, son côté « scientifique » cohabite en parfaite harmonie avec ses rêveries, ses goûts pour la lecture, le cinéma, la musique, les jeux vidéo et surtout sa curiosité vagabonde.

Sa pire galère de voyageur :

« Difficile à dire ! Je n’ai jamais eu de gros ennuis lors d’un séjour. Je touche du bois. La fermeture d’un bagage qui s’est cassée juste avant de repartir, ça peut aller ? En tous cas, je n’oserai jamais parler de cette tourista qui s’est manifestée une heure avant de prendre l’avion (j’en ai… bavé).
Sinon, il y a eu ce souci de santé à Bangkok (une petite coupure qui s’est salement infectée) ou encore cette fois où je me suis retrouvé à 4h du matin au milieu de nulle part au Maroc (je m’étais arrangé avec le chauffeur de bus pour y descendre). J’ai alors attendu un temps interminable l’ami qui était censé venir me chercher en voiture.
D’une façon générale, je déteste avoir affaire à un agent de police qui cherche à arrondir ses fins de mois, ainsi qu’aux escrocs en tout genre… »

Son meilleur souvenir de voyageur :

« Les massages traditionnels en Thaïlande sont des moments de pur bonheur (même si certains types de massage sont parfois toniques, voire douloureux – je ne sais pas pourquoi, mais je suis persuadé que cette phrase va amuser les esprits gaulois). Bons souvenirs assez classiques me direz-vous, car je ne vois pas comment on ne peut aimer être dorloté.
J’ajouterai que, à l’instar de la plupart des représentants de la gente masculine, passer à table est sacré ! »

Sa citation préférée :

Définissez-moi d’abord ce que vous entendez par Dieu et je vous dirai si j’y crois (Einstein)

Son blog voyage favori  :

« Ce blog voyage Japon – L’inconditionnel du « Pays du Soleil Levant » que je suis trouve ce site très complet sur le sujet. »