psychrolutes-marcidus-blobfish

Tour du monde des animaux insolites




La culture du voyage et les envies de tour du monde sont là pour contenter une soif de connaissance, dans des domaines très variés. Et rien que de se focaliser sur la faune aux quatre coins de la planète peut nous révéler ce dont on ne se doutait pas forcément.
Vous verrez ainsi que certains animaux relèvent tout bonnement de l’improbable. Et pourtant, ils existent et existaient sans doute bien avant l’Homme. Une façon de (re)découvrir l’incroyable inventivité de la Nature… tout en s’amusant 😉

Amérique

Le poisson aux dents humaines

myleus-pacu-guyanaNom : Pacu (Myleus Pacu)
Localisation : Guyana

Ce poisson est connu pour sa dentition très particulière, qui n’est pas sans rappeler la dentition humaine. Cette dernière lui servirait à broyer les noix tombées à l’eau.
Le mythe voudrait même que certains pêcheurs et autres amateurs masculins de baignade auraient été mordus dans la zone de l’entrejambe, la forme de certains attributs mâles pouvant être sujette à confusion.  En plus de dents humaines, ce poisson devrait donc porter des lunettes ^^

L’amphibien pervers

Nom : Atretochoana Eiselti
Localisation : Amazonie

atretochoana-eiselti-amphibien

Ce n’est ni une erreur d’image, ni  une mauvaise blague : c’est réellement un animal  ! Il a seulement été découvert en 1968 par les biologistes (une année de plus, et ça devenait vraiment gênant).

On pourrait croire qu’il s’agit d’un vers, d’une anguille ou d’un serpent. Pas du tout. Il appartient en fait à la famille des Gymnophiones, amphibiens vermiformes (cousins des grenouilles et des salamandres, donc, qui comme elles, peuvent respirer par la peau).

Mesurant jusqu’à 75cm, sa ressemblance avec un organe humain est indubitable. Je pense d’ailleurs qu’il est inutile de préciser lequel, tant ça saute aux yeux. Je parle de l’organe en question, pas de l’humain.

La grenouille plate

pipa-pipaNom : Pipa Pipa
Localisation : Amérique du Sud

Ne vous méprenez pas : cette grenouille n’a pas été honteusement écrasée par un chauffard. C’est bel et bien sa forme naturelle ! N’y voyez pas non plus une forme de malice à vouloir voyager gratuitement en utilisant le service des postes. L’idée est plus de ressembler à une feuille qui dérive au fil de l’eau (je croâ).

De couleur brune ou verdâtre, elles vivent la plupart du temps dans l’eau.

 

Le poisson rouge à lèvres

poisson-chauve-sourisNom : Poisson chauve-souris (Ogcocephalus Darwini)
Localisation : Îles Galápagos

Ce n’est pas parce qu’elle vit à l’état sauvage qu’une demoiselle n’a pas le droit d’être coquette. Et par demoiselle, je ne désigne pas le poisson du même nom… En outre, je me garderai bien des jeux de mots poussifs, tels que « morue », « thon », etc.

L’auto-guérisseur

axolotl-ambystoma-mexicanumNom : Axolotl (Ambystoma mexicanum)
Localisation : Mexique

Voici un autre amphibien, qui, dans sa jeunesse, peut reconstituer n’importe quel organe détruit : un œil, une patte, etc.

Pratique ? Plutôt oui, encore que ça ne l’épargne sans doute pas de la douleur. Et cette surprenante faculté est perdue à l’âge adulte.

C’est un peu comme s’il devait perdre l’immortalité par amour (ou pour perpétuer l’espèce si vous préférez ^^’).

La méduse immortelle

méduse immortelle (turritopsis nutricula)Nom : Turritopsos nutricula
Localisation : Mer des caraïbes

Ça vous tenterait d’enrayer naturellement le processus de vieillissement, en régénérant vos cellules ? Si oui, il vous faudra en discuter avec cette méduse capable de cette prouesse pour connaître son secret.
Et elle ne serait d’ailleurs pas le seul animal, dans les eaux du monde, a posséder un tel don. Mais ça ne la rend pas réellement immortelle pour autant : comme tout être vivant, elle peut être tuée.

Le tatou de poche

tatou-nain-chlamyphorus-truncatusNom : Tatou nain d’Argentine, Tatou tronqué (Chlamyphorus truncatus)
Localisation : Centre-Ouest de l’Argentine

On pourrait penser qu’il s’agit d’un «relooking» pour un bébé tatou. Et pourtant, c’est un véritable animal qu’on ne trouve à l’état naturel qu’en Argentine. Et encore, ce mignon petit animal sait se faire très discret. Donc si jamais vous envisagez de partir en Argentine, ou que vous vous y trouvez déjà, il faudra s’armer de bonne volonté et de patience ! Il est en effet plus proche de la taupe que du tatou, et semble très difficile à élever en captivité.

Asie

La jaunisse de la grenouille

golden bullfrog-Nom : Grenouille taureau indienne (Hoplobatrachus tigerinus)
Localisation : Inde, mais aussi Afghanistan, Bangladesh, Myanmar, Népal et Pakistan.

Quand le mâle de cette espèce de Grenouille décide de plaire à la gente féminine, il se dit que rien ne vaut de se parer d’un jaune éclatant, et de colorer d’un bleu vif les deux « sacs vocaux » lui permettant de jouer la sérénade.

Le cerf avec des canines de fauve

cerf-huppe-elaphodus-cephalophusNom : Cerf huppé (Elaphodus cephalophus)
Localisation : Nord de la Chine

Peut-être avez-vous déjà vu le film « RRRrrrr » (2004) d’Alain Chabat, où tous les animaux (lapin, oie, etc.) avaient des défenses de mammouth.

Mais parfois la Nature elle-même semble aimer le décalage, avec ce cerf aux allures de prédateur, voire de vampire !

Et pourtant ce très petit cervidé (60 cm de hauteur) est doux comme un agneau. Sauf pour les larves d’insectes qu’il dévore avec délectation… Crô mignon ^^




Océanie

Le mouton ultra-laineux

mouton-merinos-australienNom : Mouton mérinos
Localisation : Australie (espèce originaire d’Espagne)

Si certains peuvent voir l’élevage de troupeaux comme une pratique d’un autre âge, cette espèce de moutons a au contraire intérêt à se faire tondre, sous peine de risque pour sa vie !

En effet, le mouton mérinos produit une telle quantité de laine qu’il peut en perdre haleine, si on ne le débarrasse pas de ce vêtement naturel.

C’est ce qui est arrivé au mouton sur la photographie, en Australie, alors qu’il s’était échappé du troupeau. Il a été retrouvé errant avec 40 kilos de laine !

Le « c’est quoi ce truc ? » de la nature

ornithorynque-ornithorhynchus-anatinusNom : Ornithorynque (Ornithorhynchus anatinus)
Localisation : Est de l’Australie

L’ornithorynque est sans doute l’animal insolite le plus connu au monde.

Mais ce que l’on sait peut-être moins est qu’il peut être  dangereux.
En effet, c’est l’un des très rares mammifères à être venimeux (le mâle uniquement, qui possède un aiguillon sur la patte).

Ce « castor » palmé au bec de canard n’a pas que ce seul point commun avec cet oiseau, puisque madame ornithorynque pond des œufs.

Le poisson qui faisait la tronche

psychrolutes-marcidus-blobfishNom : Blobfish (Psychrolutes marcidus)
Localisation : Côtes australiennes

Là encore, on pourrait penser à un animal sorti d’une bande-dessinée ou d’une comédie-fantastique. Et pourtant…

Ce poisson aime vivre dans les profondeurs abyssales. Cette forme gélatineuse lui permet d’ailleurs de résister à la pression (mais ça n’explique pas complètement son aspect bonhomme !).

Espérons que son apparence amusante interpelle le public pour le sauver de l’extinction liée à la surpêche.

Dans les océans

Le véritable Pokémon

glaucus-atlanticusNom : Glaucus Atlanticus
Localisation : Océans et mers tempérés (dont la Méditerranée)

Il y a des animaux qu’on croirait sortis de l’imagination d’un graphiste pour un film fantastique ou un jeu vidéo. Il ne faut jamais oublier que la nature a toujours un coup d’avance 😉
Cet animal a beau n’être qu’une « limace aquatique » minuscule et très lente, il n’en possède pas moins un aspect tout simplement extraordinaire.

 

Le requin lutin

requin-lutin-gobelin-mitsukurina-owstoniNom : Requin Lutin ou Requin Gobelin (Mitsukurina owstoni)
Localisation : Mers & Océans du monde

Bien que cet animal préhistorique soit un prédateur respectable, le squale n’a jamais eu bonne presse auprès des Hommes.

Et ce n’est pas cette espèce cauchemardesque qui va améliorer la réputation négative du requin !

On le trouve sur la plupart des côtes des continents, y compris sur celles d’Europe, au large de l’Océan Atlantique (notamment en Espagne, au Portugal et en France).

 

 

Crédit photo (creative commons) :

 

À propos de Jérôme Bouquet
Ce développeur Web féru de littérature et de cinéma n'a de cesse de contenter son insatiable curiosité pour l’ailleurs, les civilisations hétéroclites et les splendeurs aventureuses de ce monde. Il est le co-fondateur de ce blog voyage.

Laisser un commentaire