Intégration en Thaïlande

S’installer et travailler en Thaïlande : l’intégration (3/3)

Suite et fin du dossier « s’installer et travailler en Thaïlande », dont je vous rappelle les grandes parties :

  1. La préparation
  2. L’insertion
  3. L’intégration

 

Plus de 12 ans que je suis en Thaïlande. Les expériences professionnelles et personnelles m’ont forcément enrichi par rapport à mon bagage de départ.

Le relationnel

La puissance d’Internet et des réseaux sociaux ont changé les approches pour aborder la recherche d’un travail en Thaïlande.

Il est vrai qu’en 2002 la situation n’était pas la même. Cependant faudrait-il se dire qu’un porte à porte dans les écoles comme je l’ai fait ne rencontrerait plus de succès aujourd’hui ? Je ne le pense pas. Le relationnel reste le plus important des vecteurs de communication à privilégier.

Comprendre la culture Thaïe

Habiter dans un pays étranger est aussi un partage de cultures différentes. La spiritualité, les tatouages thaïs (Sak Yant), les amulettes, les liens avec les fantômes ou les superstitions, etc… Des traditions très profondes qu’il faudra connaitre afin de pouvoir s’insérer sans avoir l’impression de se trouver à l’écart et de comprendre la réaction des thaïlandais face à une situation ou a un problème donné.

Fonder une famille ?

S’intégrer est aussi une perspective de vue sur l’avenir. Si vous venez en Thaïlande en tant que célibataire, vous pouvez avoir la chance et la grande joie de fonder une famille sur place. Il est normal de souhaiter le meilleur pour ses enfants, et de les faire partager la double culture franco-thaï.

À Bangkok, vous devrez opter pour l’école française qui propose des classes à partir de la maternelle a la Terminale. Votre enfant suivra le même programme a Bangkok qu’en France. Si bien que si un jour vous devez rentrer en France pour une quelconque raison, votre enfant reprendra les cours la ou il les avait arrêté en Thaïlande. Mais le cout est très important. La première année de maternelle il vous faudrait débourser l’équivalent de 8,800 € ! … Donc si vous avez deux enfants…

Avant de faire « le grand saut », réfléchissez bien à toutes ces conditions, dès l’étape de préparation. Vous décidez pour vous, mais vous préparez peut-être aussi la vie de vos enfants.

Mes conseils / L’intégration:

  • Bien connaitre les traditions, à absorber au fil du temps, vous fera comprendre la culture et être respecté plus facilement;
  • L’avenir reste toujours incertain. La vie de famille impose un budget important sur place. Une bonne éducation a un coût très élevé.

Bonne chance à vous tous !

Je vous conseille ces services (le code « VGDO » doit être intégré) :

À propos de Sylvain Balieu
Expatrié depuis 2002, Sylvain travaille et vit en famille en Thaïlande.

Laisser un commentaire