blog-voyage-equipement-photographe-reflex-sac-vojagado

Quel équipement photo pour le voyage ?

Pour beaucoup d’entre nous, il est devenu inconcevable de passer une journée sans prendre une photo de son chien, du plat de saucisses aux lentilles qu’on s’apprête à déguster à la cantine, du groupe de copains avec lesquels on passe un bon moment en soirée, ou alors, et ça devient (trop) fréquent, de prendre des selfies à gogo qu’on poste ensuite sur les réseaux sociaux.

Alors comment imaginer qu’on puisse, de nos jours, s’envoler au bout du monde dans un pays qui réserve tant de beautés et de mystères sans un minimum d’équipement photo pour capturer (et partager) ces instants et ces lieux qu’on voudrait garder en mémoire pour l’éternité ?!

L’équipement de base

Tout le monde n’est pas photographe de métier, et d’ailleurs il n’y a aucune honte à ne pas prétendre le devenir ; d’ailleurs la technologie nous permet aujourd’hui d’avoir à disposition des outils performants et intuitifs pour ne pas rater ses précieuses photos de vacances.

Le téléphone portable

J’ai toujours été surpris par des réflexions entendues de la part d’amis qui, de retour de vacances, ont pu me dire « j’ai pris plein de photos avec mon iphone à Bali, regarde ! ». Je leur demandais donc « ok, mais elles sont où les vraies photos faites avec un vrai appareil ? » . « Ben j’ai pas pris d’appareil, j’ai déjà un iphone ! ».

Vous n’imaginez pas le choc que c’était pour moi, un peu comme si vous proposiez à un cinéphile de voir « Blade Runner » en streaming sur un ordinateur portable 11 pouces en plein soleil !

C’était tout bonnement inimaginable qu’on puisse considérer un simple téléphone comme un appareil photo digne de ce nom !

Et pourtant, force est de constater que c’est devenu la norme pour beaucoup de gens et les fabricants de téléphone ont bien compris qu’il fallait taper fort dans ce domaine, je dois reconnaître que certains modèles font même mieux que la plupart des appareils photos traditionnels bas de gamme avec des processeurs et des optiques de poche chaque année plus performants, et cela même dans des conditions de lumières difficiles.

J’ai été bluffé moi-même par le dernier téléphone haut de gamme de Sony qui est, d’après moi, le plus indiqué pour vous accompagner lors de votre séjour, en terme de qualité d’image, sans compter qu’il est complètement étanche (plus sûr sur une pluie tropicale ou sur une embarcation) et peut se transformer aussi en caméscope 4K à l’image d’un piqué époustouflant.

Bref, on peut tout à fait considérer qu’alléger son sac à dos en se passant d’appareils photos lourds et fragiles puisse être une bonne option. Cependant plusieurs choses sont à prendre en compte comme le stockage de ses photos (hé oui, la mémoire d’un téléphone est vite saturée et ils n’acceptent pas tous de cartes mémoires supplémentaires), les paramètres de réglages qui sont assez limités, et ce quelque soit la marque de portables, la fragilité de certains modèles et leur manque de réactivité.

Donc, à mon sens, le téléphone portable est plus une solution de secours qu’une réelle alternative, ou alors purement dédié au partage instantané d’images sur les réseaux sociaux.

Evitez cependant de trop forcer sur les filtres de type Instagram qui, au fil du temps, n’ont plus rien d’original et dégradent énormément la qualité de la photo originale.

La tablette

Celui qui prend une photo avec sa tablette, les bras tendus, en la remuant dans tous les sens pour tenter de bien cadrer, et ce en plein soleil, est non seulement ridicule, mais j’ajouterais qu’il mérite d’être fusillé pour l’exemple !^^

L’appareil compact

 

photo-voyage-compact-lumix-lf1

Voilà donc un appareil dédié à la photo comme usage unique. Cependant comme partout vous trouverez des compacts à tous niveaux de prix et sachez que la plupart des smartphones font mieux que les compacts premiers prix (si ce n’est que ces derniers offrent l’avantage d’accepter les cartes mémoires pour stocker facilement et sans limites les photos, ce qui n’est pas toujours le cas avec les marques les plus courues des portables).

Intéressant à double titre, à la fois par sa petite taille, donc plus pratique en voyage, et par sa prise en main, beaucoup plus aisée qu’un smartphone justement ; on risque beaucoup moins de le faire tomber et il s’adapte très vite sur un pied photo par exemple grâce à son pas de vis.

Mine de rien, ce dernier point n’est absolument pas un détail ; j’y reviendrai un peu plus bas en abordant les accessoires.

On ne le répète jamais assez mais ce n’est pas la quantité de pixels qui fera de votre image une photo de qualité, c’est avant tout l’objectif, puis le processeur, et au delà de tous les éléments techniques, l’oeil du photographe ; donc à moins de vouloir recadrer en zoomant dans ses photos au retour, un appareil qui vous propose entre 12 et 20 Millions de pixels est largement suffisant.

Même si je ne suis pas fan des zooms qui éloignent trop souvent le photographe de son sujet, j’avoue que c’est parfois utile en voyage, notamment devant un paysage grandiose dont un troupeau de touristes envahit le premier plan par exemple. Dans ce cas choisissez un appareil qui offre un zoom optique X30 si possible et ne prêtez pas attention à la puissance du zoom numérique, lequel est à bannir pour conserver une qualité d’image optimale.




Autre point essentiel, la sensibilité de son capteur, c’est à dire le nombre d’ISO. Plus la sensibilité est étendue et plus vous aurez la possibilité de prendre des photos avec une faible luminosité. Cependant sachez que tous les capteurs ne se valent pas et que si certains affichent 3200 ISO couramment, les photos prises avec un tel paramètre seront tellement « bruitées » que le rendu sera désastreux.

Le Bridge

blog-photo-bridge-pentax-xg1

Non je ne parle pas du jeu de cartes, vous aurez tout le temps de vous y mettre en maison de retraite, mais je parle plutôt du type d’appareil photo qu’on nomme “bridge” , hybride entre le compact et le reflex que certains apprécient justement car il emprunte le meilleurs de ces deux types d’appareils.

Pour ma part je suis plus réservé, je n’ai jamais affectionné particulièrement les bridges qui sont plus lourds et plus encombrants que les compacts sans pour autant délivrer une qualité d’image telle que les reflex peuvent l’ offrir (en gros on a un viseur et des zooms plus puissants, pour le reste on ne fait pas mieux qu’un compact).

Je ne vais donc pas m’attarder sur ce genre d’appareil photo même si j’avoue que certains, assez perfectionnés, peuvent relativement bien remplacer un reflex d’entrée de gamme.

Je vais justement tester prochainement le dernier bridge Lumix qui est, d’après un ami photographe éclairé, une petite merveille. J’ai hâte de l’avoir entre les mains et le tester en grandeur nature en extérieur. Je publierai sans doute un article sur mon ressenti et sur deux ou trois autres modèles qui se défendent dans cette catégorie d’appareils.

Le Reflex

 

blog-photo-reflex-canon-700d

Là c’est du sérieux, c’est ce qu’un puriste appellerait un “ vrai appareil photo” puisqu’à ses yeux les autres engins ne sont que de pauvres erzats.

Mais restons sérieux un instant, là aussi nous avons à boire et à manger, j’ai connu trop de personnes qui achetaient un reflex pour le côté frime ou en se disant que les photos seraient immanquables en se contentant de laisser la bête en mode automatique.

En suivant cette méthode qui n’en est pas une, ne soyez pas surpris que vos photos paraissent bien fades en retour.

Avec un reflex vous avez tous les avantages et tous les inconvénients d’un appareil photo pour vous accompagner dans vos périples.

Avantages : Pour peu qu’on fasse l’effort de s’approprier les bases techniques de la photographie, vous avez dans les mains un outil magique qui va ouvrir tous les champs de votre créativité, sans limites et en vous jouant des contraintes de lumière ou de climat qui vous entoure ; au contraire, vous pourrez utiliser ces dernières pour jouer avec les éléments et gagner en originalité. En un mot, l’appareil photo devient un vecteur d’émotion pure qui va combler tous vos sens. Quand on chope le virus, c’est à vie !^^

La liste des points forts du reflex est longue : capteur de grande taille (jusqu’au fameux “plein format” pour les plus perfectionnés) et donc de bons résultats en basse lumière, objectifs interchangeables, réactivité exceptionnelle au déclenchement etc etc.

Inconvénients : C’est lourd, fragile, cher et nécessite souvent plusieurs objectifs. Dans mon cas je me trimballe un sac à dos de plusieurs kilos uniquement pour mon matériel photo.

Je ne l’ai jamais regretté mais j’avoue que c’est particulièrement fatiguant de jouer la mule tout au long de ses déplacements (et je vous laisse imaginer la joie sans cesse renouvelée du grand déballage au contrôle sécurité des aéroports).

Quoiqu’il en soit, le reflex est sans nul doute le seul appareil avec lequel vous pourrez développer votre créativité et choisir le rendu de votre image lors de la prise de vue.

Vous souhaitez isoler un sujet du fond ? Pas de problème il suffit de jouer avec le diaphragme en créant un joli flou d’arrière plan pour détacher un personnage par exemple.

Vous pourrez aussi paramétrer comme bon vous semble la balance de blancs, pratique selon la source de lumière, naturelle, néon etc.

Prendre une photo de nuit ? Un bon trépied (ou pas pour les reflex les plus performants) et le tour est joué.

Et pour finir geler un mouvement ne sera plus un souci en jouant avec la vitesse d’obturation.

Vous n’avez pas fini d’exaspérer votre compagnon de voyage avec votre joujou en mains mais c’est pour la bonne cause et il vous en sera reconnaissant(e) en admirant les images au retour.

Les accessoires indispensables

Quelque soit le type d’appareil avec lequel vous vous envolerez, il est nécessaire de disposer de quelques accessoires indispensables comme :

Le sac de transport

blog-photo-sac-mantona-rhodolit

Pour un reflex le sac doit être compartimenté et bien rembourré pour protéger le coûteux boîtier et ses objectifs, mais aussi facile d’accès tout en évitant que n’importe qui puisse l’ouvrir derrière votre dos sans que vous ne vous en rendiez compte. Un vol de ce type vous gâcherait les vacances et ferait disparaître d’un coup l’appareil et les souvenirs figés par ce dernier. Attention aussi à choisir si possible un sac imperméable ou, comme c’est le cas pour le mien, qui dispose d’une poche type K-WAY qui vienne recouvrir l’ensemble du sac en cas de pluie. Très pratique et assez fréquent sur les différents modèles de sacs désormais. Pour un compact une simple sacoche suffit mais attention à ce qu’elle soit bien solide elle aussi, voire imperméable là aussi.

Le pied photo

blog-photo-pied-manfrotto-compact-advanced

Même mini, un pied va sauver beaucoup de vos photos de nuit ou simplement dans des conditions de lumière difficiles, sans compter qu’il est ainsi possible d’apparaître sur la photo grâce à lui. Pas forcément utile d’opter pour un grand trépied hors de prix en carbone pour un compact ou un bridge ; un petit pied premier prix fera l’affaire, ou encore mieux les pieds flexibles qui peuvent s’accrocher à n’importe quoi sont très pratiques en toutes circonstances. Pour un reflex, évidemment plus lourd avec son objectif, un pied solide est indispensable au risque d’avoir des flous de bougé gênants, ou tout simplement une chute du matériel et de la casse, forcément.

Solutions de stockage

blog-photo-carte-memoire-lexar-800x

Le stockage des images se fait sur carte mémoire bien sûr, et quelque soit le format de celle-ci, je vous déconseille d’opter pour UNE seule carte mémoire de type 64 GB, c’est une fausse bonne solution car si vous venez à la perdre, ou simplement si celle- ci venait à ne plus fonctionner pour un tas de raisons possibles et imaginables, vous perdez d’un coup TOUTES les photos de votre voyage. Optez plutôt comme moi pour plusieurs cartes mémoire de 4 à 8 GB maximum, avec une vitesse d’écriture élevée (pour le mode rafale) et ne les rangez pas toutes au même endroit dans vos affaires, juste “au cas où”.

Notez également qu’il faudra vider ces cartes mémoires quelque part, à moins d’en acheter une dizaine mais le coût serait bien trop élevé, sans compter le risque d’en égarer certaines. Un ordinateur portable ou au pire une tablette vous permettront à la fois de sauvegarder vos images, libérer l’espace sur les cartes mémoires et apprécier vos photos sur un écran plus grand que celui à l’arrière de votre appareil, ce qui donne parfois des surprises, bonnes ou mauvaises 😉

Pour finir

Voilà, j’espère qu’avec cet article vous comprendrez que le choix d’un appareil photo destiné (entre autre) à vous accompagner lors d’un séjour lointain ne se fait pas à la légère et demande une vraie réflexion sur vos besoins précis, vos attentes et bien sûr, sur le budget que vous voulez bien lui accorder !

Notez aussi que rien ne remplace la prise en main d’un modèle, moi-même j’aime essayer en magasin les appareils, c’est d’ailleurs immanquablement ce que je fais de passage à la FNAC par exemple, c’est un critère essentiel et très personnel d’avoir un boîtier entre les mains avec lequel on se sente en harmonie.

Bonnes images et bon voyage !

À propos de Romain Desailly
Toujours un appareil photo à la main, ce passionné de photographie et de vidéo aime à arpenter le monde pour chercher des réponses aux questions qu’il ne se posait pas avant de bourlinguer. Il est le co-créateur de ce guide voyage.

Laisser un commentaire